Scoliose et attitude scoliotique : symptômes, causes et traitement

Scoliose et attitude scoliotique : symptômes, causes et traitement

La scoliose comme la lordose et la cyphose est une déformation de la colonne vertébrale. En revanche, ses causes ne sont pas vraiment faciles à déterminer. À travers des diagnostics pluridisciplinaires, on pourrait prétendre qu’elle est provoquée par une tout autre maladie ou bien une malformation.

La scoliose : qu’est ce que c’est et quels sont ses symptômes ?

Scoliose La scoliose idiopathique survient à l’enfance, pendant la période de croissance. Elle se manifeste par des douleurs dorsales insupportables qui se traduit par une déformation de la colonne vertébrale pouvant entraîner la gibbosité sans cause décelable.  Néanmoins, il faut noter que cette pathologie est différente de l’attitude scoliotique qui comme son nom l’indique se limite sur le comportement, celui de « se tenir mal ». Certes, ce dernier entraîne la rétraction de la hanche à la manière de la scoliose, mais il gardera toujours son caractère physiologique.

 Les causes et traitements de la scoliose et de l’attitude scoliotique

Scoliose La scoliose est due à une malformation qui avec le temps peut engendrer une insuffisance respiratoire sans auto-entretien. Quant à l’attitude scoliotique, il est tout simplement causé par une mauvaise posture à l’école. La courbure disparait dès que le bassin est en équilibre. Le kiné comme l’utilisation d’un bon réglage du fauteuil de bureau ergonomique qui est un élément fondamental de la thérapeutique. Quant à la scoliose, qu’elle soit causée par la maladie de Werdnig-Hoffman, la maladie de Recklinghausen ou qu’elle apparaisse sans antécédent pathologique, fait appel aux mêmes traitements. Il ne faut pas négliger le confort de la chaise de jeu vidéo si vous l’utilisé quotidiennement au risque de faire face à des complications. Le retentissement fonctionnel peut se présenter sous forme de difficulté à la respiration, de répercussion cardiaque ou de douleurs rhumatismales. Il existe des traitements médicaux prévus pour empêcher l’évolution naturelle de la scoliose avant que celle-ci n’atteigne les 30 °.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *